REFLEXION

Disparition des chèques postaux



Les chèques postaux se font de plus en plus rares, contrairement aux déclarations tenues par le ministre concerné. Cette disparition des chéquiers en a crée un autre problème, auquel sont confrontés les ménages, à savoir la consommation à crédit. En effet, sans la présence de plusieurs chèques déposés en guise de garantie, aucun achat ne peut s’opérer au niveau des magasins de meubles ou d’articles électroménagers. Serait-ce voulu par les responsables qui sont en charge de la gestion des chèques postaux ou serait-ce une lenteur administrative qui ne dit pas son nom ? Dans tous les cas, cette manière de faire n’est pas digne d’un pays comme le nôtre. Deux de choses l’une, ou ces responsables accomplissent convenablement leurs missions, ou qu’ils se retirent tout simplement et laisser ainsi la place à qui le méritera. Ras-le-bol.

. .
Dimanche 28 Mars 2010 - 11:25
Lu 407 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+