REFLEXION

Diar El Hana : Quand les vivants côtoient les morts !

De nos jours, avec cette crise de logement même les cimetières sont devenus des lieux où les vivants cohabitent avec les morts, les enviant même dans leur repos éternel à défaut d’espace libre.



La famille Bengendouz est une famille composée de trois garçons dont l’ainé a 26 ans, et leur mère. Ces derniers  vivent dans le désespoir en attendant une éventuelle échappatoire et ce, depuis plus de 20 ans dans une baraque adossée aux tombeaux des morts. Une vie qui a trop duré dans le cimetière de « Diar El Hana », selon les dires du frère ainé rencontré sur les lieux. En effet, leur défunt père « Bengendouz Badrani » était un agent à l'APC et exerçait la fonction de gardien du cimetière et vivait depuis des lustres dans cette pseudo- habitation avec sa famille. Une demeure plus proche d’une baraque constituée d'une grande pièce découpée en deux petites chambres et une cuisine exiguë où sont-ils contraints le soir  de s’entasser pour dormir, sans oublier l’odeur nauséabonde de l’humidité qui vous coupe le souffle. La situation à l’intérieur de l’habitation n’est guère reluisante : « murs craquelés, toilette jouxtant la porte d’entrée, le linge étendu dehors sur la corde…etc.». Le calvaire de cette malheureuse famille ne s'arrête pas seulement là, car ces derniers n’ont même pas le droit à un certificat de résidence, selon notre interlocuteur : « On n’a même pas le droit de retirer un certificat de résidence de l’APC, car on est oublié de tous, et ce malgré plusieurs tentatives qui s’avèrent infructueuses, alors lassés, moi et mes frères on a arrêté nos tentatives ce qui nous a causés beaucoup de difficultés surtout pour décrocher un travail.».

Bouziane Kamel
Dimanche 24 Février 2013 - 00:00
Lu 294 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+