REFLEXION

Deux mois de prison avec sursis pour un policier

POUR IVRESSE PUBLIQUE ET MANIFESTE



Une peine de deux mois avec sursis a été prononcée jeudi 15 décembre 2011 par le tribunal correctionnel de Mostaganem, à l’encontre d’un policier pour le délit d’ivresse  manifeste à l’ordre public. Les tenants et les aboutissants de cette affaire remontent au mois de décembre 2010 dans un bar d’Ouled Hamou situé aux Sablettes. Alors ce jour, le dénommé T.N âgé de 46 ans se trouvant dans un état d’ébriété très avancée en voulant noyer son chagrin dans l’alcool pour oublier son mal être et sa solitude  avait failli mettre fin à 22 ans de carrière passée dans de bons et loyaux services au sein du corps d’agent de l’ordre public en égarant son arme à feu qu’il portait sur lui fort heureusement que celle-ci a été  retrouvée par un honorable et honnête serveur du bar en question. Regrettant amèrement ce qu’il avait commis, le mis en cause jura devant la cour que cela ne se reproduisera  plus jamais.                                                  

MAR
Dimanche 18 Décembre 2011 - 11:07
Lu 648 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+