REFLEXION

Deux médecins suspendus au service des urgences de l’EPH ‘’Ibn-Sina’’ de Frenda



Il fallait s’y attendre et la décision de suspension des deux médecins ne s’est fait pas attendre en soulignant que le directeur de l’EPH « Ibn-Sina » de Frenda lequel joint par téléphone nous dira : « Les mesures prises à l’encontre des deux médecins sont légales et officiellement ils ont été suspendus jusqu’à comparution devant la commission de discipline ». Pour rappel, l’affaire remonte au dimanche 6 Avril 2014 aux environs de 21 H 45 mn lorsqu’un jeune âgé de plus de 20 ans accompagnant son père souffrant d’un malaise cardiaque aurait sollicité ces deux médecins opérant au niveau des urgences de faire quelque chose pour son père sous le sceau de la douleur et des interférences dans la transmission des messages de part et d’autres ont pris le dessus pour motiver les 2 médecins à agir autrement et satisfaire leur ire et le résultat ne s’est fait pas attendre, le jeune a été violemment tabassé  ce qui lui a valu une incapacité dûment signée par le médecin légiste en rappelant encore que le pire a été évité suite à l’intervention des citoyens et des policiers. Par ailleurs, une source nous a fait part d’une indiscrétion  que la scène de panique à l’EPH de Frenda a été filmée par un amateur et fait place sur les réseaux sociaux et c’est peut-être le grand mobile de la suspension du médecin Algérien et Palestinien.                                                           

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 13 Avril 2014 - 11:39
Lu 299 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+