REFLEXION

Deux femmes écrouées pour escroquerie à Oran



Le procureur de la République près le tribunal correctionnel à « Hai Djamel Eddine » à Oran a ordonné avant-hier la mise en détention préventive à l’encontre d’une employée au secteur de la culture et sa copine qui se sont faites passée pour un cadre à la daïra d’Oran, après avoir été impliquées dans une affaire d’usurpation de fonction et escroquerie à l’encontre de deux victimes qui leur ont fait croire qu’elles vont bénéficier incessamment de logements en échange de sommes importantes d’argent. Les faits de cette affaire se sont déroulés le mois écoulé, lorsque les deux victimes ont rencontré la première mise en cause au niveau du siège de la daïra d’Oran à Hai Djamel Eddine, cette dernière pour attirer la confiance des deux femmes, elle a commencé à leur raconter des histoires chimériques comme quoi elle est capable de les aider à  bénéficier d’un logement social, préconisant qu’elle a une amie à elle qui travaille au siège de la daïra. Ayant attiré la confiance des deux victimes, elle les présente à son amie, la deuxième mise en cause qui leur a fixé un rendez-vous en dehors du siège de la daïra pour ne pas attirer les soupçons. Trouvant le moment propice, la deuxième femme escroc demande aux deux victimes de lui avancer une somme de 600 milles à 700 milles dinars, et une ayant reçu cette somme, les deux femmes suspectes se sont évaporées dans la nature avec le butin. Se sentant abusées, les deux victimes se sont rapprochées des services de sécurité où elles ont déposé une plainte officielle qui a conduit à l’ouverture d’une enquête et à l’arrestation des deux mises en cause qui se sont retrouvées derrière les barreaux pour leurs méfaits.              

Touffik
Mercredi 22 Octobre 2014 - 17:08
Lu 893 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+