REFLEXION

Deux à trois milliards de dollars pour nationaliser Djezzy



Deux à trois milliards de dollars pour nationaliser Djezzy
Quelle somme le gouvernement algérien consentirait-il à débourser pour nationaliser l’opérateur de téléphonie Djezzy, tombé dans l’escarcelle du groupe Vimpelcom? Entre deux à trois milliards de dollars avancent des sources gouvernementales, citées par l’agence Reuters. Les autorités algériennes ont lancé lundi 11 octobre 2010 un appel d’offre international auprès des banques d'affaires et des sociétés de conseil pour être conseillées sur une nationalisation de la filiale locale du groupe égyptien Orascom. Le directeur général de Vimpelcom, Alexandre Izossimov, avait déclaré le 6 octobre dernier que le prix de cession de Djezzy se situe à hauteur de 8 milliards de dollars, précisément 7,8 milliards de dollars. Lors de l’attribution de la seconde licence de téléphonie mobile en juillet 2001, le groupe Orascom, propriété de la famille égyptienne Sawiris, avait déboursé 737 millions de dollars comme ticket d’entrée pour obtenir la jouissance de la licence pour une période de 15 années renouvelable.

Yacine
Dimanche 17 Octobre 2010 - 00:01
Lu 317 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+