REFLEXION

Détournement de 2,5 millions d’Euros destinés à la population de Gaza

LE CROISSANT ROUGE ALGERIEN AU CŒUR D’UN SCANDALE A ORAN

Le docteur Khouidmi Mohamed Abed sort de sa réserve et dénonce pour la première fois la mauvaise gestion qui secoue le CRA, même cette structure d’aide et d’assistance n’a pas été épargnée du tout par certains membres qui ont usé de leur prérogative afin de détourner ces dons estimés à plus de 20 milliards de centimes



Détournement de 2,5 millions d’Euros destinés à la population de Gaza
Selon les déclarations du premier responsable de cette structure le docteur Khouidmi Mohamed Abed, qui en toute objectivité nous a  révélé qu’il était opposé à ses détracteurs et opportunistes qui voulaient s’accaparer des dons aux actions d’aides humanitaires à  des fins purement personnelles en dehors  de toute transparence et qui tentaient d’utiliser l’argent de la caisse pour s’enrichir au détriment du CRA. Devant cette situation confuse de détournement, un bras de fer a opposé le premier responsable du CRA de la région Ouest (Oran à celui du CRA à l’échelle nationale Hamou Benzeguir depuis l’année 2009, du fait que le docteur Khouidmi a découvert que la falsification du spécimen de sa signature qui a été apposée pour des retraits bancaires notamment celle de 390 millions de centimes qui a été retirée du compte  sans son consentement. Cette situation selon ses déclarations a été avalisée en son absence, ce qui l’a d’ailleurs incité à déposer plus tard  une plainte officielle auprès du procureur de la république prés le tribunal de Sidi M’hamed à Alger. Le bras de fer qui a éclaté entre les deux responsables Khouidmi et Benzeguir à la suite de la découverte du scandale des détournements des 20 milliards de  centimes destinés à la population de Ghaza et qui ont été découvert par quelques membres puisque cette aide provenait du fond de la Zakat et des ventes des timbres qui ont été vendus à 100,200,et 250 DA au nom du croissant rouge Algérien. Concernant la somme de 2,5 millions d’Euros (20 milliards de centimes),monsieur Khouidmi nous a affirmé que cette somme était destinée  pour l’achat des équipements médicaux, et des médicaments, et l’envoi de la mission médicale au profit de la population de Ghaza, puisqu’ils avaient l’intention d’encourager l’achat de matériels médicaux à partir d’Alger au lieu de remettre un chèque à l’autorité Palestinienne  pour l’achat de ces équipements ,du matériel auprès  des fournisseurs d’Israël ,pour notre interlocuteur remettre un chèque du  CRA aux  autorités  Palestiniennes, c’est trahir  les donateurs et bienfaiteurs nationaux. Notre  même  interlocuteur a été surpris de constater que la direction du CRA sous la gestion de Benzeguir, qui, sans l’avis ni le consentement des membres du conseil d’administration dont Khouidmi fait partie, a organisé un séminaire aux profits des psychologues Palestiniens en ramenant deux groupes pour participer aux différents cycles de formation d’une période de 15 jours dans des  hôtels de cinq étoiles ,un privilège touristique pour les participants qui ont bénéficié de la prise en charge totale d’ hébergement et de restauration au dos de la caisse du CRA. D’autre part, il nous a soulignés qu’un ressortissant Algérien établi  en France a légué  une somme de 250.000 Euros au  CRA d’Oran avant sa mort et que cet argent a fait l’objet d’un transfert à partir de la banque société générale avant d’atterrir au CPA. Et en conclusion ,il nous a fait part de son programme d’action humanitaire qu’il envisage  pour envoyer des missions médicales à Ghaza ainsi que la prise en charge des malades dans  des structures hospitalières en Algérie.

Medjadji H
Samedi 26 Novembre 2011 - 21:45
Lu 712 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+