REFLEXION

Désespoir d'un algérien en Chine voulant enterrer son enfant



C'est le drame d'un ressortissant algérien en Chine qui a cherché, désespérément et pendant quatre mois, à enterrer son enfant. Il se voit obligé de l'envoyer s'enterrer en Algérie. Selon le quotidien algérien Echourouk, un jeune algérien, Yassine Mekkaoui, résidant dans la ville chinoise de Guangzhou avec son épouse, perd l'un de ses deux jumeaux au septième jour de sa naissance. Le cadavre du bébé est resté pendant quatre mois dans la morgue de l'hôpital de Guangzhou sans que le père ne puisse l'enterrer dans le cimetière islamique de la ville où se trouve une grande communauté musulmane. La demande du père d'enterrer son enfant dans ce cimetière fur refusée sous prétexte que le cimetière est réservé aux musulmans chinois. Et le cadavre du bébé est, du coup, menacé d'incinération selon les coutumes chinoises. Au dernier jour avant l'incinération du bébé, le père a pu envoyer la dépouille de son bébé via Air Qatar vers l'aéroport d'Alger. Ce voyage a duré trois mois et a coûté 63 millions de Cts. Et comme un malheur n'arrive jamais tout seul, le père doit encore payer la facture de l'hôpital qui atteint 178 millions de Cts. Rappelons que Yassine Mekkaoui est titulaire d'une licence en commerce international de l'Institut d'Economie de l'université de Ksantina en Algérie. Il travaille dans les douanes de la ville de Guangzhou.

Riad
Mercredi 16 Novembre 2011 - 09:50
Lu 1494 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+