REFLEXION

Des yaourts peu commodes



Peu soucieuses de la santé des consommateurs, certaines personnes avides de gain facile, se lancent au niveau d’une wilaya de l’ouest du pays, dans la fabrication clandestine de yaourts, un dérivé de lait très sensible, qui demande une hygiène particulière. Aucune marque n’est portée sur les étiquettes celées sur les couvercles des pots, à part une image de fruits pour préciser le goût du yaourt, ainsi que des adresses anonymes, telle que ‘’ rue sans nom’’. Certaines questions méritent d’être posées, qu’attendent les fabricants légaux de yaourt, pour dénoncer ce genre de commerce déloyal. Des yaourts sans adresse particulière sauf le nom d’un quartier et un numéro ; il ne s’agit pas d’un numéro de la rue bien sûr. Une autre mention est portée sur l’étiquette, un faux numéro de téléphone.

Réflexion
Dimanche 29 Mai 2011 - 11:38
Lu 326 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+