REFLEXION

Des voyous délestent un handicapé de son fauteuil

La criminalité et la violence ne cessent de s’accroitre, et de prendre de plus en plus de l’ampleur jusqu’à toucher les personnes handicapées.



En effet, dernièrement, à la cité 5 juillet, deux  malfrats se sont attaqués à un handicapé sur une chaise roulante électrique, qui  était avec un de ses voisins, à proximité d’un bâtiment de cette cité, quand deux voyous sortant on ne sait d’où, ont soulevé le malade, le posant par terre et ont pris la fuite avec la chaise roulante. Le pauvre ne pouvant, ni bouger, ni parler, le regard hagard, ne crut pas ses yeux, et n’a pas réagi. Par ailleurs, à Tigditt (Souika) un automobiliste s’est fait attaqué à l’arme blanche, à proximité de la Mosquée (Cheikh-Bel-Mekki) et  cela devant une foule de personnes dont certains ont même tourné le dos comme s’ils n’ont rien vu, et d’autres, assistaient à l’agression sans brancher, ni même bouger le simple petit doigt. L’automobiliste sous la menace de l’arme blanche céda et donna son portable aux malfrats. Au quartier plateau (Marine), un émigré qui était à bord de sa voiture, la toiture bourrée de valises et autres cabas, juste au niveau des ralentisseurs, il s’est fait voler son portable, ce dernier avait foncé pour rattraper le voleur à la sauvette et ne connaissant pas les lieux, ni du danger qui le guettait, il s’était retrouvé coincé et encerclé par d’autres malfrats qui étaient sur le qui-vive. Ces voyous lui avaient pris tous ses bagages et l’ont délesté de tous ses biens. La peur au ventre et ne savant que faire, il monta dans sa voiture et démarra en trombe. Dans le même quartier plateau (Marine) une femme, pourtant habitant les lieux, a été agressée et délestée de sa chaine en or qu’elle portait au cou. 

MAR
Mardi 7 Août 2012 - 23:39
Lu 503 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par yacine le 08/08/2012 02:23
a dieu mostaganem,on ne mettra plus les pieds

2.Posté par hammadi le 08/08/2012 10:48
Non mais on se croirait où là, c'est GRAVE tout cela....L'histoire de l'handicapé c'est la total......Il faut faire quelque chose....Ces vermines n'ont peur de personne ni de DIEU astarférou Ellah......Ils ne doivent pas être dans leurs états normal.........A coire que c'est VOUUUUUUULU !!!!
Salem

3.Posté par Sidi Mohamed le 08/08/2012 22:34
Le manque de drogue! Ils tuent même leurs proches, alors escamoter un fauteuil d'un handicapé c presque rien.

4.Posté par lerebelle le 09/08/2012 18:34
Ceux qui commettent ces actes sous l'effet de la drogue, sont ils suivis médicalement en prison ? Existent-ils des structures adaptées pour ces délinquants ? Après libération ( peine accomplie, remise de peine ou grace) la justice les obligent à se soigner ? L'algérie est riche plus que la france. Pourquoi ne donne-t-on pas les moyens humains et matériels à la justice ( bien sur , il faut un personnel bien formé dans le domaine) Le centre rééducation pour mineurs de Sayada existe-il toujours ? Si oui , est-il doté de personnel suffisament formé ?

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+