REFLEXION

Des têtes tombent au Maroc



Des têtes tombent au Maroc
Le roi Mohamed VI vient de faire sauter deux têtes importantes pour tenter de calmer et d’atténuer les graves conséquences liées au scandale de l’attaque du camp de la liberté et des citoyens de Laàyoune dans les territoires Sahraouis occupés. Ainsi, le gouverneur de cette ville a-t-il payé de sa personne. Idem pour l’ambassadeur marocain en Espagne. Un pays très proche du Sahara occidental, en sa qualité d’ancienne force occupante, et qui a donc été aux premières loges de la répression sauvage marocaine abattue sur le peuple Sahraoui, la dénonçant de la manière la plus virulente et directe qui soit. Mais ce que Mohamed VI ignore, en agissant de la sorte, allant même jusqu'à choisir un Sahraoui félon pour représenter le royaume chérifien au royaume l’ibérique, c’est que les choses sont désormais allées beaucoup trop loin et que l’heure semble bel et bien avoir sonné pour solder les comptes et permettre au peuple Sahraoui de jouir librement et intégralement de ses droits,de tous ses droits.

Réflexion Réflexion
Mardi 30 Novembre 2010 - 08:52
Lu 493 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+