REFLEXION

Des subsahariens et des syriens versent dans la mendicité à Tissemsilt

Les jugements et les réactions concernant la présence des réfugies subsahariens et autres Syriens à Tissemsilt ville sont souvent sévères, voire parfois même mêlées au racisme. Ils sont présents en force, ils sont partout dans les cafés, les marchés, sur les chantiers ou flânant dans les rues.



Toutefois, aucune des parties concernées ne souhaite donner une évaluation ne serait-ce qu’approximative de leur nombre pour des raisons qui restent inexpliquées et vu leurs situations extrêmement difficiles, ils se sont dirigés tout simplement vers la mendicité, ce phénomène ne cesse de croître et touche de plus en plus les enfants. En effet, l’exode de la communauté subsaharienne et celle des Syriens a engendré l’afflux pour les grandes agglomérations et particulièrement le chef lieu de la wilaya qui compte à lui seul des centaines de personnes dont des enfants et même des familles venues de différentes régions limitrophes à notre pays et de la Syrie, le fait est d’autant plus grave que ces âmes innocentes sont utilisées dans la mendicité, des enfants de très bas âge circulent pieds nus parfois et dans un état chaotique avec la bénédiction d’un environnement peu intéressé par l’application des lois touchant ce volet et par la lutte contre de telle pratiques qu’on a banalisé par un silence complice, L’incapacité des autorités à gérer le flux migratoire n’a pas manqué de susciter l’inquiétude de la population, une prise en charge de ces « déportés » est plus que salutaire notamment avec l’approche du mois sacré.

A.OULD EL HADRI
Dimanche 1 Juin 2014 - 10:20
Lu 125 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+