REFLEXION

Des sièges de partis fermés



La majorité des sièges appartenant aux différents partis politiques sont fermés depuis plusieurs mois voire des années, au point où les toiles d’araignées en ont fait leur nid. Ces locaux souvent attribués à titre gracieux par les communes, ne font le grand nettoyage qu’à la veille des élections locales, législatives ou présidentielle, pour les utiliser souvent comme quartiers généraux durant la période du vote pour les refermer ensuite pour cinq autres années. La culture politique n’existe pas chez la majorité des militants, souvent absents, mais certains parmi eux, détiennent jalousement les clés du temple, comme s’il s’agissait d’un héritage, et sont les seuls à savoir à qui doit-on remettre les clés plus tard. A quoi sert local s’il n’est pas utilisé à bon escient par ses locataires, autrement il est préférable de remettre les clés à qui de droit.

Réflexion
Dimanche 17 Avril 2011 - 12:02
Lu 257 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+