REFLEXION

Des rabbins appellent à la destruction du régime sioniste



Ce groupe a demandé au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon et aux membres du Conseil de sécurité d’entendre le cri de justice du peuple palestinien et d’ agir pour mettre fin aux exactions des sionistes dans les territoires occupés.  Le rabbin Yisroel Dovid Weiss de Neturei Karta International a souligné au correspondant de l’IRNA que les dirigeants du régime sioniste ont usurpé l’identité du peuple d’Israël et des Juifs, et qu’ils commettent les crimes les plus horripilants à l’encontre du peuple sans défense de la Palestine.  Il s’est ensuite adressé au secrétaire général de l’Onu et au Conseil de sécurité pour leur rappeler: qu’il leurs incombe d’entendre la voix des Juifs authentiques et d’émanciper la terre de Palestine du joug du régime usurpateur d’Israël.  Au nom de la nation juive, nous poursuivrons la lutte contre le régime illégitime d’Israël et nous avons espoir en une victoire imminente, a martelé le rabbin Weiss, avant d’ajouter qu’un nombre de juifs se sont rassemblés devant les ambassades du régime sionistes en Grande-Bretagne et au Canada pour demander l’élimination totale de ce régime criminel.  Le Neturei Karta (en araméen: נטורי קרתא ) (« les gardiens de la cité ») est un groupe de juifs haredim ( orthodoxes), centrés autour de la communauté des hassidim de Satmar, et qui rejettent toute forme de sionisme. Il font partie de la Edah Haredit, . À ce titre, ils s'opposent activement à l'existence de l'État d'Israël.  Ils considèrent en effet que l'Etat juif de l'antiquité fut détruit par la volonté divine, et que seul le messie pourra le rétablir. Toute tentative humaine de recréer un état juif avant la venue du messie est une attaque contre la volonté divine. Lors des éléections israéliennes, ils appellent de façon systématique à refuser de voter. Le groupe est apparu en 1938, lors d'une scission vis à vis du parti religieux Agoudat Israël, considéré comme devenu trop tolérant vis-à-vis du sionisme. On retrouve ses membres principalement à Jérusalem (en particulier dans leur bastion de Mea Sharim), avec des antennes à New York et à Beit Chemech, près de Jérusalem.  D'autres groupuscules, associés aux Neturei Karta mais ne faisant pas partie officiellement de celui-ci, se trouvent à Londres, Vienne, Anvers, New York et d'autres parties de l'État de New York. Il y existe aussi une petite communauté à Montréal, qui a pris part à une manifestation contre l'invasion du Liban en 2006.  Toutes les tendances les plus antisionistes et les plus fondamentalistes du camp haredi sont regroupées au sein de la Edah Haredit, une fédération assez souple de groupes fondamentalistes autonomes, dotée en Israël de ses propres tribunaux rabbiniques.                                        

Nadine
Lundi 9 Janvier 2012 - 11:27
Lu 609 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+