REFLEXION

Des quartiers entiers sentent mauvais à Tissemsilt

A CAUSE DES CAVES RESTEES ENCORE INONDEES PAR LES EAUX USEES :

Depuis le début de la saison d’été, certains quartiers de la ville de Tissemsilt à l’exemple des cités plateau, 320, 126, 220 logements, Sonatrach ne semblent plus ce qu’ils étaient par le passé.



En effet, les habitants d’une grande partie de ces cités sont quotidiennement en guerre contre les odeurs répugnantes, les moustiques et autres petites bestioles qui ont trouvé dans les caves inondées par le fait des fuites d’eau ou d’évacuation et qui rejettent leurs odeurs et leurs eaux usées ainsi que dans la prolifération des herbes sauvages, des milieux idéaux pour leur pullulement, ces milieux sont repoussants au point où devant chaque bloc le passant est agressé par les odeurs. Une vaste opération de nettoyage en général particulièrement la généralisation des curages des caves, le désherbage et la démoustication des cités sont plus que nécessaires.  La situation, disent les citoyens, interpelle les services d’hygiène et de prévention à procéder particulièrement par ces temps opportuns au nettoyage des égouts, au curage des caves et au désherbage aux niveaux des quartiers concernés pour prévenir les risques qui guettent la population.                    

A.Ould El Hadri
Mardi 27 Août 2013 - 10:54
Lu 63 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+