REFLEXION

Des piétons interdits de trottoirs à Oran



Le phénomène de squat des places publiques et des trottoirs dans la wilaya d’Oran par les commerçants et les propriétaires de cafés et de restaurants et notamment au chef-lieu a repris de plus belle. Les passants marchent côte à côte avec les véhicules en plein rue car ils ne trouvent pas d’espace libre pour marcher sur les trottoirs. En effet, après les locaux de fortune et autres commerces informels, c'est au tour des gérants de cafés et crémeries de prendre possession de tous les espaces publics, pour y garnir tables et autres chaises. Certaines artères et boulevards sont devenus de grands bazars à l'air libre défiant toute loi. Profitant des grandes chaleurs de cette période caniculaire, les commerçants de cafés profitent de cette occasion pour gonfler la recette et ne s'inquiètent guère de l'espace réservé au piéton. La majorité de ces commerçants ne disposent pas d’autorisation d’occuper ces lieux et ne payent aucune charge les concernant.                           

Medjadji H
Vendredi 15 Août 2014 - 17:14
Lu 289 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+