REFLEXION

Des nourrissons marchandés comme du bétail chez nous



Comment peut-on imaginer que chez nous dans un  pays à majorité musulmane,  qu’une traite humaine  de bébés est d’actualité dans notre société et qui est en phase de perdre son identité. Une façon néfaste de se comporter, qui n’honore guère nos coutumes  et nos traditions ni notre religion bannissant ce genre de péchés immoraux que l’esprit sain ne peut accepter. Des ignorants et des gens obscurs issus de milieux néfastes  ont fait de cette traite, une source de revenu lucrative, un profit  et un gain qui ne saurait profiter à ces êtres  aussi  abjects qui ont perdu toute moralité. Comment l’être humain a pu sombrer  dans une ignorance pareille. Des filles célibataires qui tombent délibérément enceintes, ne pouvant  justifier un tel acte ni expliquer les raisons et motivations incompréhensibles qui les ont poussé à se comporter de cette façon qu’aucune religion ne saurait tolérée. A combien sont estimés ces innocentes victimes, dont le prix n’excède pas les 100.000 Dinars. Qui est responsable de ce déraillement de ces irresponsables qui parfois échappent à tout contrôle de l’Etat, et à toutes sanctions pouvant mettre un terme à toutes les  exactions réfutées,  même par les animaux qui défendent corps et âmes leurs progénitures. Une bassesse qu’on ne peut décrire, tellement le dégout est extrême.   

B.Adda
Mercredi 6 Novembre 2013 - 17:31
Lu 91 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+