REFLEXION

Des mariages dans le temps additionnel



Des mariages dans le temps additionnel
La liste est longue très longue même pour ces mois de juin et juillet. Les inscriptions au mariage au niveau des salles des fêtes dans toutes les wilayas affichent complet. Pour ceux qui arrivent en retard sont obligés de s’inscrire sur la liste d’attente pour pouvoir espérer jouer la partie des les temps additionnels, sinon ils resterons sur les bancs de touche jusqu’au mois de Septembre. Cette bataille engagée par les familles pour célébrer les mariages de leurs progénitures est dictée par l’approche du mois sacré de Ramadhan prévu pour le 1er Aout 2011. Personne ne songe à différer la fête pour le mois de septembre, sachant que la majorité es Algériens aiment prendre leurs vacances le mois d’Aout, mais comme c’est Ramadhan, tout le monde se rabattent sur les mois de juin et surtout juillet.

Réflexion
Mercredi 8 Juin 2011 - 10:50
Lu 332 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+