REFLEXION

Des locaux commerciaux reconvertis en lieux de débauche à Kharouba



L'insécurité et l'état de dépravation de la cité  urbaine  des 600 logements située  à la localité de Kharouba III,  tendent à transformer le lieu en un coin inhabitable pour  les habitants dont certains ont déjà quitté cette dernière pour d'autres cités où la paix publique est dominante. Finalement, les citoyens résidant au sein de la cité des 600 logements ne parviennent plus à survivre au sein de cette dernière où l'insécurité a atteint son point de non retour et où la dépravation a atteint également un degré qui a dépassé de loin l'intolérable. Dès la tombée de la nuit, des personnes venant des coins de toute la ville envahissent les locaux commerciaux qui n'ont  pu avoir d'acquéreurs et qui sont situés sous l'immeuble en face de la mosquée de la cité, les transformant le plus naturellement du monde en des débits de boissons où le vin et la bière coulent à flots et reconvertissent le reste des magasins en lieux de débauche de fortune où l'immoral se permet sans la moindre retenue. En face de cet état de fait, qui se vit tous les soirs, les citoyens sollicitent l'intervention des autorités concernées pour faire régner l'ordre public et mettre un terme à cette gabegie sans nom qui leur cause tant de désagréments nocturnes. Certains ont carrément préféré quitter la cité vers d'autres lieux plus tranquilles et moins bruyants.

L. Ammar
Dimanche 15 Février 2015 - 09:33
Lu 715 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+