REFLEXION

Des hectares et des milliards pour rien, qui dit mieux



Des hectares et des milliards pour rien, qui dit mieux
Encore une fois à Tiaret, rien ne va plus dans la gestion du foncier agricole, des bénéficiaires de terres agricoles, et ce, depuis la fameuse révolution agraire, se voient interdire l’octroi d’un acte de propriété par les service de la wilaya, depuis leur blocage en 2001 par l’ex-chef de l’exécutif, mais cela n’a pas empêché ce dernier à délivrer ce fameux document à un « gros bonnet » investisseur de son état en agro-alimentaire et d’un « haut gradé » d’un corps constitué, pour soit disant la réalisation d’une unité industrielle, en bénéficiant de plus de 1200 hectares, d’une ferme pilote qui faisait le bonheur d’une centaine de familles. Le plus grave dans l’affaire, nos deux pseudo investisseurs et ce depuis 2008, ont bénéficié d’un crédit bancaire estimé à des milliards, ensuite « effacé » dans le cadre du soutien aux agriculteurs initié par le président de la République. Ils n’ont investi le moindre centime dans ce cadre, et dire que des citoyens attendent à ce jour un « lopin »de terre pour réhabiliter une région gangrenée par des investisseurs sans scrupule.

Hocine
Jeudi 6 Mai 2010 - 00:01
Lu 460 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+