REFLEXION

Des habitants se plaignent des eaux usées à Ain Témouchent

CITE DES 1000,40 ET 60 LOGEMENTS ET POLICIERE



Les caves de certaines cités notamment celles des 1000 logements, les policières des 40 logements et 60 logements implantées à Ain-Temouchent vivent le calvaire avec le problème eaux usées qui inondent les caves. Cette situation favorise, la prolifération des bestioles de tout genre, et nuit à la santé des locataires en particulier à celle des enfants de tout âge. L’absence des opérations de vidanges, rend la situation encore plus difficile pour les locataires qui ne cessent de s’interroger sur l’absence des services concernés, du fait des fuites des eaux usées et qui se déversent continuellement dans les caves, d’où la stagnation de ces eaux qui débordent parfois. Les habitants déplorent cette situation qui perdure tout en se demandant les raisons de la construction de ces caves souterraines qui sont devenus depuis la source de maladies, voire inutilisables par les résidents. Pour rappel Madame le Wali avait donné des instructions, lors de la dernière session plénière de l’été, aux responsables concernés pour trouver des solutions à cette situation déplorable. Signalons dans ce même sillage, qu’actuellement les services techniques suivent de près tout projet d’habitat et ne tolèrent plus des caves souterraines abritant des vides sanitaires.

B.Abdelgheffar
Mardi 13 Septembre 2011 - 22:01
Lu 225 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+