REFLEXION

Des élèves au pied du mur à Mostaganem



Des élèves au pied du mur à Mostaganem
Une ambiance mille et une fois dénoncée par la presse locale à travers de multiples exemples illustrant des défaillances et des carences urbaines caractérisées. Mis au pied du mur et vivement sermonnés pour leurs échecs évidents, dans la prise en charge de la ville, la majorité des acteurs concernés font mine « d’encaisser » les avertissements et les remontrances et se disent, encore une fois, tous prêts à relever les défis. Mais on sait que l’arrivée d’un nouveau responsable à la tête de la wilaya est à chaque fois marquée par des promesses récurrentes de changement et d’engagement pour l’amélioration de l’état des lieux. Comment croire que ceux qui « ne veulent pas travailler » abandonneront leur confort et leurs privilèges pour répondre aux vœux d’un décideur ? Dans ce système, les valeurs sont inversées ou l’incompétence, la médiocrité et la course au gain facile demeurent des critères de « réussite » et de « notabilité sociale » rares sont ceux qui auront l’honnêteté ou l’audace, de reconnaître leurs tares et leurs défaillances avérées.

. .
Samedi 23 Octobre 2010 - 00:01
Lu 430 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+