REFLEXION

Des dizaines de terres agricoles détournées de leur vocation a Sidi Lakhdar

Le ministre de l’agriculture est demandé à Mostaganem


Ces quatre dernières années, des dizaines de milliers de terres agricoles ont été détournées de leur vocation agricole à Sidi Lakhdar par des pseudo-investisseurs, venus des quatre coins du pays. Des dizaines de personnes toutes fonctions et métiers confondus ont acheté des terres à vocation agricole en zone rurale pour y ériger des habitations afin de construire des villas et des bâtiments industriels et descommercesdans cette commune balnéaire. D'autres se contentent de l'utiliser seulement en été pour y passer les grandes vacances loin du tintamarre des villes.



Le comble, c'est qu'ils s'organisent pour créer toute une cité voire un petit village sans aucun plan d'aménagement contrairement à la loi de l'urbanisme en vigueur. Une véritable anarchie se dessine en perspective tant sur le plan urbanistique qu’environnemental, si les autorités locales ne prennent pas de décisions fermes à l'encontre de ces fellahs qui ne cessent de céder leurs terres agricoles au profit du béton. D'ailleurs, il a été constaté une prolifération de constructions illicites sur ses terres agricoles appartenant aux privés. Face à ce phénomène dangereux qui commence à se généraliser à OuledKhelouf, les riverains se sont tous mobilisés pour interpeller les pouvoirs publics suite au béton qui ronge leur région rurale. Devant cet état de fait, le maire par intérim, en l'occurrence Belkacem Maadaoui,a pris l’initiative louable d’adresser des mises en demeure aux concernés afin de quitter les lieux et démolir l'illicite avant l'intervention de la force publique. Mais, ce n'était que tache perdue. Les nouveaux débarqués font la sourde oreille et continuent l'achèvement de leur construction. A cet effet, un programme de démolition a été alors mis en place en collaboration avec les services d'ordre qui ont été réquisitionnés à l'occasion et une première opération de démolition de dizaine de constructions illicites et plates-formes érigées sur une grande superficie de terre agricole a été menée en fin de semaine, au niveau du douar Ouled Belarbi à proximité de la RN11 à quelque 8 km à l'est du chef-lieu de commune. L'action pilotée par les services de l'APC, de la daïra, des services agricoles a été saluée par des citoyens qui craignaient pour leurs terres et douars dont ces derniers risquent de s'urbaniser anarchiquement. Plusieurs engins ayant été mobilisés et l'opération se faisait en présence des forces de sécurité appelées en renfort pour éviter tout débordement. Aucun incident n'a été déploré. Il y a lieu de signaler que d'autres constructions illicites voire des dizaines érigées sur des terres agricoles ont été recensées et seront probablement rasées. Le principal objectif de ses fellahs est de vendre une partie de leurs terres agricoles pour aller s'installer dans une ville voisine et acquérir un véhicule, indique-t-on au niveau local.

Hagani
Dimanche 7 Septembre 2014 - 18:17
Lu 398 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+