REFLEXION

Des dizaines de citoyens ferment le siège de l’APC de Sidi Hosni (Tiaret)



Ce mardi, 22 Avril 2014, les fonctionnaires et autres employés de l’APC de Sidi Hosni, à quelques 23 km à l’Est du chef lieu de wilaya de Tiaret, ont été sommés de faire demi tour puisque des dizaines de citoyens ont catégoriquement fermé le siège de l’APC de Sidi Hosni, apprend-t-on de bonne source qui ajoute que le mobile serait l’implantation en zone urbaine des logements groupés  à caractère rural. Une revendication qui n’a pas plu aux autorités, et dans ce sens, un élu a avancé qu’un quota de 180 logements sociaux a été inscrit en faveur de la commune de Sidi Hosni, cependant les contestataires ont fait la sourde oreille pour déclarer à l’adresse de l’élu que ses propos ont déjà rejoint les calendes grecques. Pour rappel, le grand  mobile de cette contestation, c’est d’obliger les autorités à implanter 120 logements ruraux groupés en milieu urbain, comme cela s’est passé à Madna, à Sidi Bakhti, et à un cas moindre à Djillali Benamar. Par ailleurs, des logements ruraux groupés sont toujours vides comme ceux de dar Gala et Aaffafna à la commune de Mechraa Sfa, et selon des observateurs le logement rural doit être revu à la loupe, et doit faire l’objet d’une réflexion avancée.   

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 23 Avril 2014 - 11:13
Lu 91 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+