REFLEXION

Des cours de maths à 10 000 DA le mois



Si certains parents d’élèves se permettent le luxe d’offrir jusqu’à 10 000 da par mois aux enseignants disponibles pour dispenser des cours de mathématiques et de sciences physiques pour améliorer le niveau scolaire de leurs enfants déjà scolarisés, d’autres parents en subissent. La bonne scolarisation, dans des cas pareils, deviendra un exclusif pour les riches. Une somme pareille n’est pas à la portée de toutes les familles, d’où une bonne scolarisation reste subordonnée au niveau social des parents. Les élèves scolarisés dont le niveau est jugé faible, leurs papas tiennent à leur assurer une bonne scolarisation. Ces élèves chanceux reconnaissent que la manière d’enseigner en classe diffère de celle appliquée en cours de rattrapage. Ce qui demeure anti pédagogique, un professeur qui faits ses heures pendant la journée dans un établissement scolaire, pourra-t-il dispenser des cours chaque soir? D’autre part, comment les élèves, dont les parents n’ont même pas de quoi nourrir leurs enfants, pourront-ils suivre une scolarisation normale ? Dans la mesure où les enseignants épargnent leurs efforts pour se donner à fond devant les enfants des familles aisées!! Bonjour... L’ère féodale !

Réflexion
Dimanche 5 Décembre 2010 - 14:39
Lu 289 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+