REFLEXION

Des commerçants s’alimentent frauduleusement en électricité



En observant le ciel ou plutôt les limites des toitures des maisons et immeubles de la ville de Mostaganem, nos yeux sont parfois agressés par les innombrables fils électriques. Harmonieux ou pas, tels de gigantesques toiles d’araignées, ils traversent rues et pâtés de maisons et autres, ces fils ont leur histoire. Comme tel  est le cas à la place du 1er novembre au centre-ville où bon nombre de commerçants travaillant dans l’informel ne cessent de s’alimenter en électricité en fraude, ils tiraient leur jus par câble qu’ils branchaient sur les poteaux d’éclairage public. Ces pratiques peuvent être à l’origine d’incendies et de coupures fréquentes d’électricité. Très incommodées par les atteintes tierces, ces fraudes ou plutôt vols provoquent à eux seuls une saignée pour la compagnie en énergie de quoi alimenter des centaines de logements. Ces branchements illicites qui couteraient des milliards portent gravement atteinte aux réseaux et causent une perte sèche en énergie. Ces commerçants, la laideur des fils qu’ils font passer par les arbres ne les gênent nullement, ils forment de véritables toiles d’araignée, cela va de soi que de tels réseaux anarchiques constituent des menaces publiques. A ces fraudes et piratages des réseaux qui sont un peu partout, vient souvent s’ajouter  à  des rétrocessions, des personnes louant des lignes de tension parfois volées. Pourtant la sous-traitance est interdite par la loi. Cette situation encourage les inculpés et démobilise la Sonelgaz.                        

T.B.Aek.
Vendredi 3 Août 2012 - 23:59
Lu 295 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Moulessouiga le 04/08/2012 08:25
il y a plus grave du piratage des squatteurs de la mosquée d'El Badr c'est du flagrant une partie du poste Sonelgaz le second livré au su et au vu de tout le monde par l'Imam lui même dans le cadre lucratif!!! comment peut on imaginer ceci que paye des erreurs de l'autre.

2.Posté par Intègre le 04/08/2012 13:21
Il faudrait leur faire payer leur méfaits par de l'électricité, comme l'adage le dit si bien "on guéri le mal par le mal" Sur la chaise électrique et sans discuter! Je pense qu'après avoir goûté le JUS, l'envie leur passera de recommencer leur larcins.
Immégré

3.Posté par laroussi le 04/08/2012 22:37
et ca se dit musulman hahaha.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+