REFLEXION

Des citoyens bloquent la RN14 à Tissemsilt

ILS CONTESTENT LA LISTE DES BENEFICIAIRES DE LOGEMENTS A KHEMISTI

Des citoyens notamment des jeunes de la localité de Khemisti à moins de quinze kilomètres du chef lieu de la wilaya sont à nouveau en ébullition, le vent de la contestation a soufflé cette fois ci sur le secteur du logement plus précisément après l’affichage d’une liste comportant (184) bénéficiaires.



Des citoyens bloquent la RN14 à Tissemsilt
En effet, des centaines de jeunes en colère se sont regroupés en cette fin de semaine sur la RN 14 plus précisément devant l’intersection qui mène à cette ville dans l’espoir de faire entendre leur revendication qui selon eux se résume dans un seul point relatif à cette liste de (184) noms de bénéficiaires de logements sociaux coupant la route pendant des heures. Devant l'absence de dialogue, les citoyens, très remontés, ont continué à assiéger le siège de la daïra au moment où   d'autres citoyens fermaient toujours la RN  14, Pneus brûlés, barricades et un attroupement de plus d’une centaine de citoyens, cette journée de fin de semaine était pour eux le bon moment de s’exprimer contre ce qu’ils ont qualifié de « Hogra » et de passe-droit, tout de suite après l’affichage de cette liste ils ont investi la rue et avaient revendiqué son annulation et le changement des membres de la commission qui s’était chargée de l’étude des dossiers, ils précisent que la dite liste était entachée de plusieurs irrégularités, les mécontents que nous avions rencontré nous ont affirmé que des noms de personnes ont été portés sur la liste alors qu’elles n’habitaient même pas Khemisti et d’autres dont la situation est largement confortable par apport aux exclus , ils se sont interrogés aussi sur les raisons qui ont poussé les responsables à se taire et observer tout ce silence pourtant précisent-ils la ville est si petite que les responsables locaux et les citoyens se connaissent tous. A rappeler enfin que malgré que la route ait été coupée à la circulation, aucun dépassement   grave n’a été signalé à l’exception de certaines personnes qui présentaient des ecchymoses, mais la présence des services de sécurité venus en renfort était toujours visible notamment aux niveaux des points stratégiques et sur la RN 14...

A.Ould El Hadri
Samedi 14 Juillet 2012 - 11:16
Lu 208 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+