REFLEXION

Des chauffeurs de taxis sans scrupule sévissent



Avant-hier à la station des taxis, située  au niveau de la gare routière de Mostaganem, les chauffeurs de taxis assurant la destination Mostaganem – Oran, ont décidé de hausser le prix, qui a atteint les 250 dinars au lieu de 150 dinars habituellement. Les raisons de cette hausse sont dues, au détour, que devaient effectuer ces chauffeurs de taxis pour regagner Oran et cela en passant par Mohammadia (W.Mascara) car la RN 11 était coupée. Est-ce que cette augmentation est réglementaire ? D’après un chauffeur de taxis, nul ne peut décider une augmentation du prix sans que cela ne soit approuvé par la direction des transports. Ces pratiques mafieuses ont tendance à se généraliser et beaucoup de   chauffeurs de taxis activant à l’intérieur du tissu urbain, encaissent la somme de 150 dinars au lieu de 100 dinars pour des courses à l’intérieur même du tissu urbain, portant un sacré coup au pouvoir d’achat du simple citoyen, déjà laminé par de multiples augmentations et  la mentalité spéculative, qui sévit à chaque crise ou tension. Le pauvre citoyen restera otage de certains clans mafieux, tant que les responsables concernés et les associations de protection du consommateur, resteront  passifs ou complices, face à ces dépassements.                          

Mihoub
Mercredi 15 Février 2012 - 22:09
Lu 600 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+