REFLEXION

Des centaines de projets menacés d’arrêt en raison du manque de main d’œuvre

PLUS D'UN MILLION DE TRAVAILLEURS TEMPORAIRES NON-ASSURES ET D'AUTRES SANS QUALIFICATION...

Les problèmes de main d’œuvre dans le secteur des travaux publics, de la construction et de l’irrigation, sont devenus des grands défis auxquels sont confrontés les entreprises et les entrepreneurs qui réalisent des projets de développement en Algérie, où la main d’œuvre en Algérie refuse de travailler dans le secteur en raison de beaucoup de changements qui sont confrontés à la mentalité des jeunes Algériens, en plus des mécanismes nouveaux de l’emploi qui ont facilité l’opération d’intégration dans le domaine du commerce et de l'entrepreneuriat au lieu de travailler auprès de ces entreprises.



Selon les révélations des intervenants présents à la journée d'étude, qui s’est déroulée sous le titre, «la problématique d’emploi dans les secteurs de la construction et des travaux publics et de l'irrigation», qui a été organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie « Chenwa » à Tipasa, où ils ont souligné que le plus grand défi qui menace les entreprises et entrepreneurs à l'heure actuelle est l’importante pénurie de main-d'œuvre et son incapacité à concurrencer les entreprises étrangères qui attirent plus de main-d'œuvre qualifiée , en plus de la réticence de nombreux jeunes à travailler dans ce domaine et leur appétence pour le commerce et l'esprit d'entreprise, ainsi que l'absence d'assurance, d'autant plus que certains des projets sont à courte durée, ce qui pousse les entrepreneurs à ne pas permettre aux travailleurs d’être assurés , en plus de l'absence d'avantages sociaux-professionnels, et la protection sociale, à la différence des sociétés étrangères qui leur offrent de meilleures conditions de travail, des mesures incitatives et des salaires intéressants. Pour sa part, le président de la Chambre Sirandi Mouamar a indiqué que la majorité des propositions des intervenants ont convergé sur les méthodes adéquates pour traiter ce problème épineux  propre à l’embauche par la création d’un fichier national de la main d’œuvre dans les trois secteurs et en tenant compte des conditions sociales des travailleurs et fournir des avantages pour attirer des travailleurs, ainsi que l’assainissement des situations financières des entreprises afin de leur permettre de respecter leur devoir à l'égard de leurs travailleurs.

Touffik
Samedi 18 Octobre 2014 - 17:48
Lu 245 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+