REFLEXION

Des bonbons à la gélatine de porc sur le marché à Oran

Le marché de la wilaya d’Oran nous fait, finalement, voir de toutes les couleurs, mais cette fois ci, c’est encore plus grave, sachant qu’il s’agit d’une affaire qui a une relation directe avec notre religion. En effet, certains grossistes du quartier de M’dina Djedida font, depuis un certains temps, circuler sur le marché d’Oran des bonbons contenant dans leur composition de la gélatine de porc.



Des bonbons à la gélatine de porc sur le marché à Oran
Il s’agit de bonbons importés de Turquie, d’Espagne et du Maroc, qui sont passés inaperçus du contrôle de la qualité, relevant de la direction de commerce de la wilaya d’Oran, de la police des frontières et de la douane algérienne. Quasiment personnes n’a  eu la présence d’esprit de lire les composants des friandises dans les sachets, et pourtant, on devrait le faire, surtout avec les produits importés. Combien nous avons pris de ces bonbons ? Une question que nous avons posée à une centaine de personnes que nous avons rencontré sur le marché de M’dina Djedida, mais aussi à des détaillants qui avait déjà cette marque de bonbons dans leurs magasins. Pour ces derniers, l’un d’entre eux, le dénommé F.D., âgé de 38 ans, nous a affirmé qu’il a vendu plusieurs dizaines de sachets de cette marque de bonbons, et qu’un sachet contient 300 pièces. «Je ne savais pas que des bonbons vendus en Algérie pouvaient contenir de la gélatine de porc. Je le jure que je ne le savais pas » nous précisera notre même interlocuteur, prenant, par la suite, une quinzaine de sachets de ces bonbons afin de s’en débarrasser sous notre œil. Notre même interlocuteur nous ajoutera que cela est uniquement la faute à l’importateur qui est spécialisé dans cette marque, mais aussi aux services de la DCP, la PAF et la douane algérienne. Pour en savoir plus sur cette tragédie, nous avons contacté une source officielle relevant de la direction de commerce. Ce dernier nous a précisé que personne n’était au courant de cela, et que ses services effectueront des sorties sur le terrain pour saisir toute la quantité qui reste sur le marché d’Oran, et s’en débarrasser définitivement. Il nous ajoutera aussi que tous les importateurs savent que des produits qui contiennent de la gélatine de porc sont strictement interdits en Algérie, et que le ou les importateurs qui ont fait circuler ces bonbons sur le marché seront sévèrement sanctionnés. Avant de clôturer notre débat avec notre source de la direction du commerce, il nous précisera qu’il informera toutes les directions de la région Ouest, et enverra un télégramme à la direction générale d’Alger, pour qu’elle lance un avis à toutes les autres directions au niveau des 47 autres wilayas du pays. En ce qui concerne les services de sécurité (PAF, gendarmerie et douane), nous avons eu la même réponse, à savoir, personne n’a eu la présence d’esprit de lire la composition sur les sachets. Est-ce par manque d’expérience ? Ou est-ce un manque du niveau intellectuel des services concernés ? Des questions qui demeureront toujours sans réponses.  

A.Yzidi
Mardi 20 Mars 2012 - 10:04
Lu 1492 fois
Oran
               Partager Partager


1.Posté par chark le 20/03/2012 10:49
Hélas ce n'est pas nouveau , on trouve déja ces composants gelatineux dans plusieurs produits , tel que les gelules de médicaments , la gélatine pour patisserie , et chwing gum , donc nos services de douanes et de certifications on encore beaucoup de travail en perspective !

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+