REFLEXION

Des apprenants perdus dans les livres



On peut dire que les manuels scolaires ont été conçus et publiés sans aucun contrôle, que leurs images et leurs textes ont été faits à la hâte et n’attirent aucune attention, notamment les enfants du primaire. Même des erreurs ont été faites sur les livres de leçons de choses et de technologie de la 1ère année du primaire. Ainsi, le ministère de l’éducation nationale a mentionné dans ces livres de 1ére année du primaire que le congé du week-end est d’une journée alors qu’en réalité il est de deux jours. Alors, dès sa tendre enfance l’apprenant est confronté à des contradictions. N’est il pas trop tôt pour un cerveau de 1ère année ?

Réflexion
Lundi 2 Mai 2011 - 10:17
Lu 263 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+