REFLEXION

Des actes de vandalisme sur le réseau d’Algérie Télécom à Sidi Bel Abbès

Les responsables de l’unité de Sidi Bel Abbés d’Algérie Télécom ont tenu, mardi dernier, une conférence de presse à l’hôtel Eden qui a permis d’aborder toutes les questions relatives aux prestations du téléphone et de l’ADSL.



Les interventions des journalistes ont été  axées essentiellement sur les coupures à répétition de l’internet et le faible débit qui pénalise les usagers de l’internet devenu de nos jours un outil de communication incontournable. Les responsables d’Algérie télécom ont justifié ces désagréments par les actes de vandalisme enregistrés sur le réseau et la saturation du réseau dans certaines daïras et communes. Ceci étant , on s’attèle à améliorer comme on peut le service par une présence effective sur le terrain de tout le personnel de cet organisme. On reconnaît par ailleurs que la technologie dans le domaine de la communication se développe à une vitesse vertigineuse et il est impératif de répondre à cette exigence. A titre indicatif, la technologie du WLL qui était annoncée en pompe il y a quelques années est obsolète et se trouve actuellement en phase d’être carrément abandonnée. Afin de soigner au mieux l’image de marque de cette entreprise qui est dans l’obligation de marier le service public et les impératifs du marketing dans un monde qui ne fait aucune concession, les conférenciers ont exposé les références de l’organisme. Au sujet de l’accès au réseau, on signale 129624 accès téléphoniques dont 30924 en nouvelle technologie MSAN. Parmi ces clients, on enregistre 55020 accès à l’ADSL avec 3 centres d’interventions. Afin de permettre cette prestation Algérie Télécom dispose de 618 kilomètres de fibre optique terrestre et 850 kilomètres de faisceaux  hertziens numériques. En plus des 9 Actels et Dictels, Algérie télécom compte à l’horizon fin 2014 de couvrir avec son réseau commercial toutes les Daïras de la wilaya de Sidi Bel Abbés. On évoque 61211 clients pour le téléphone dont 6221 connectés au service de l’internet. Pour parer aux insuffisances, les responsables d’Algérie Télécom comptent sur l’efficacité et la rigueur dans la gestion dans tous ses volets.

Réflexion
Mercredi 20 Août 2014 - 17:13
Lu 193 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+