REFLEXION

Derrière toute aide humanitaire une dictature



La charité et les aides humanitaires à notre époque s’appellent ONG, Organisation Non Gouvernementale. Comme une marchandise, cette charité atterrit souvent, tel un OVNI sur les marchés des pays pauvres. Le commerce du « don » n’est pas au-dessous de tout soupçon.. On se rappelle le sièsme d’El Asnam en 1980, désormais Chlef, certains équipements d’aide humanitaires se sont retrouvés dans les marchés ! Mais personne n’a enquêté à cette époque. C’était l’ère de la bouche cousue et des casquettes dans les banquettes arrière des voitures. A Haïti dernièrement, lors d’un reportage télévisé étranger, une dame haïtienne a eu le courage de le dire et de dénoncer, le détournement d’équipement envoyé aux sinistrés du sièsme. Elle disait en langage Français : « On n’a rien reçu de ce que la France et l’Amérique nous a envoyé comme don » Cette fois-ci, c’est l’Etat Hébreux, qui détourne devant le monde entier et le groupe de l’ONU toute l’aide humanitaire envoyée à Ghaza. Et c’est la Maison Blanche de Barak Obama qui fait bouche cousue. Pis encore elle défend les « bandits ‘’Israélien’’. Une complicité d’agression, de piraterie et de détournement dans les eaux internationales. Le procureur de la cour internationale qui a mis le Président Soudanais M. Omar El Béchir ‘’ Wanted’’ n’a pas bougé cette fois-çi, contre le sinistre Président du gouvernement sioniste Netanyahu. Si On accuse M. Omar El Béchir d’avoir ordonné à son armée d’investir Darfour et de tuer des gens. Le sinistre Netanyahu a ordonné à son armée d’investir les bateaux et tuer des innocents accompagnateurs de l’aide humanitaire. Où est le mandat d’arrêt contre Netanyahu qui est le seul responsable d’un massacre dans les eaux internationales. Monsieur le Procureur de la cour internationale fait deux poids deux mesures. Nous lui avons suggéré de démissionner pour entrave à la justice internationale et pour avoir classer trois plaintes contre l’agression sioniste de la population de Ghaza en Décembre 2008. Ce jeux et manigances de la cour internationale, sont une victoire incontestable de M. Omar El Béchir, Président élu de la République du Soudan. Quant à l’Etat Hébreux, elle s’est caractérisée, un Etat terroriste, sanguinaire et raciste. De ce fait la résistance armée est la seule solution pour en terminer avec cette vermine sur la terre. Qu’on frappe hauts et forts tous les intérêts sionistes dans le Monde et sans aucun répit. Quant au pays d’Abou Symbel. L’Egypte, Moubarak et son chef des services de renseignement, ils continuent à s’agenouer devant l’ennemi sioniste, ils ont simulés l’ouverture du passage de Rafah, mais la réalité c’est autre chose. Le Raïs et son Staff sont des serviteurs des ‘’Israéliens’’ et des Américains Aide humanitaire et subvention annuelle oblige ! Sans cette subvention Moubarak ne serait plus Président depuis de belles lurettes. Son pouvoir est très protégé par le Mossad, c’est pourquoi il a choisi la résidence permanente à Charm Cheikh loin des 30 millions de misérables Egyptiens qui vivaient au Caire. A 84 ans et avec toute l’équipe maquilleurs qui le suivait quotidiennement, le Raïs défie même la volonté de Dieu quant à la vieillesse. Et un président qui bernait son peuple par le maquillage n’est qu’un imposteur. L’ampleur du drame Egyptien réside précisément dans cette banalisation du crime politique. Les arrestations arbitraires des membres de l’opposition, La loi du Talion imposée par les deux fils du Raïs, la vie misérable que vivait la majorité de la population. Les actes que l’on semble pourtant réprouver dans un camp comme dans l’autre, vont-ils faire basculer à nouveau l’Egypte dans le cycle de la violence aveugle ? Au Sud du pays, la situation est encore plus préoccupante autant qu’elle est confuse. Les ingérences sionistes ne sont pas étrangères à cet état de fait. L’opposition accuse le pouvoir de préparer des arrangements de sécurité avec ‘’Israël’’ et de vouloir procéder ainsi à l’élimination de toute résistance antisioniste et anti pouvoir. Tout comme elle a accusée « les obscurantistes » d’avoir été les commanditaires des bombardements des tunnels de Rafah. Ainsi tous les malheurs des Palestiniens de Ghaza, sont prémédités par le pouvoir de Charm Cheikh. Abou Mazen veut négocier avec l’ennemi Quant à l’autorité Palestinienne chez Fatah. Mahmoud Abbas n’est plus Président de cette autorité, depuis le 10 Janvier dernier, son mandat a expirée. Donc toutes les négociations qu’il entame avec qui que ce soit, sont nulles et non avenues. Abou Mazen qui accuse Hamas tout le temps n’est aujourd’hui qu’un imposteur au vu de toutes les lois et des conventions de l’ONU. D’autant plus que les membres actuels du Fath et de l’OLP, ne cherchaient à aucun moment l’indépendance. Ils continuent de vivre la belle vie avec les millions de dollars que les gouvernements des pays arabes leurs octroies annuellement compris l’Algérie.. Donc il est temps de réviser toute assistance matérielle et financière avec cette autorité, et que l’argent des peuples Arabes ne doivent pas servir aux investissements de ces responsables dans pays Arabes à l’Instar de Dahlan proche d’Abou Mazen et. qui est propriétaire du plus grand hôtel au proche Orient. Donc derrière toute aide humanitaire, une dictature.

A. Ben Brik
Jeudi 10 Juin 2010 - 00:01
Lu 480 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+