REFLEXION

Démolition de plus de 12 constructions illicites à Oran

Les éléments du secteur urbain El Badr, relevant de l’APC d’Oran, en collaboration avec les services de la daïra, et ceux de la PUPE (Police de l’Urbanisme et de la Protection de l’Environnement) près la sûreté de la wilaya d’Oran, ont procédé, hier, à la démolition de plus de 12 constructions illicites, et par la même occasion, à l’expulsion des familles qui occupaient ces bidonvilles , au niveau du vieux quartier dit « Cholet », situé entre les quartiers d’Eckmül et de Ras-El-Aïn.



En effet, et d’après des sources officielles relevant de la daïra d’Oran, il s’agit de nouvelles constructions illicites qui ont été installées récemment par des opportunistes, dans le but de bénéficier d’un nouveau logement, dans les prochaines opérations de recasement des familles occupantes des immeubles menaçants ruines. Par ailleurs, et  pour  ce qui est de l’ambiance qui a régné durant la matinée d’hier au niveau du quartier où s’est déroulée la démolition, dans un premier temps, et dès l’arrivée  du huissier de justice, et des services concernés, les familles ont voulu provoquer des émeutes, et certaines personnes ont tenté de mettre fin à leurs jours, mais la vigilance des services de l’ordre et la grande psychologie des officiers et des cadres de la daïra et de l’APC d’Oran a pris le dessus. Ces derniers ont su comment faire pour apaiser la tension des familles expulsées, après leur avoir expliqué que tôt ou tard, tout le monde sera expulsé des constructions illicites dans toute la wilaya d’Oran, et que d’ici 2013, il n’y aura plus une seule construction illicite ou menaçant ruine. A un certain moment, les personnes en colère ont plié bagage et ont disparu de la circulation, laissant les autorités locales faire leur travail convenablement. « Cela prouve que tout le monde est d’accord avec le programme du président de la république, mais aussi, tout le monde a un toit pour se réfugier» nous dira une source officielle  relevant de la daïra d’Oran. L’opération a continué et le nombre des constructions illicites avait atteint les 12 bidonvilles, aux alentours de 12h.  

A.Yzidi
Mercredi 6 Juin 2012 - 10:54
Lu 404 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+