REFLEXION

Démenti



LATROCHE SIFOU ISLAM,
18, rue d’Alger Beymouth Mostaganem

 
Objet : Démenti

J’ai l’honneur de porter à votre bienveillance les faits suivants:
En date du 02 Décembre 2015, j’ai été amèrement surpris d’apprendre sur votre Quotidien « Réflexion » de mon limogeage, par votre personne, et, ce, en tant que Directeur de l’AADL de Mostaganem, et en citant délibérément mon nom, pour le motif que je n’ai pas respecté les délais prescrits pour la livraison des 64 Logements Promotionnels de l’AADL.
A cet effet, je vous ai saisi par le biais du réseau social Facebook sur cette information erronée, ce à quoi, il m’a été répondu que cette information vous a été transmise par la cellule de communication de la Wilaya.
De ce fait, je porte à votre connaissance que je fais toujours partie de l’AADL et que je suis actuellement en congé de maladie, ne faisant aucunement l’objet d’une quelconque décision de limogeage.
En tout état de cause, je vous informe que je suis assez nouveau dans cette agence, ma prise de fonction ayant été prise en Mai 2015 et que de ce fait. Je n’ai aucune responsabilité directe quant au retard de livraison des 64 logements promotionnels qui perdure depuis presque deux 02 années, dans la mesure où le jour de la visite du wali sur le site des 64 logements promotionnels de l’AADL, qu’il avait effectuée auparavant à la mi-septembre 2015, et où il était prétendu qu’il m’avait personnellement instruit, en citant mon nom dans l’article rapporté par votre quotidien Réflexion, de livrer les dits logements au plus tard le 15 Novembre 2015, je n’ai eu, à aucun moment et lieu, l’occasion de le rencontrer, car j’étais en congé de maladie pour une intervention chirurgicale que j’ai subi dans la Clinique Publique d’Ophtalmologie Hamou Boutlélis (ex. Coniaud) d’Oran (voir pièce jointe n°2).
A cet égard, je vous informe que j’ai saisi monsieur le Wali par un rapport circonstancié à ce sujet, un rapport de mise au clair de cette affaire, dont je vous transmets ci-joint une copie (voir pièce jointe n°3).
A la lumière de ce qui précède, je souhaiterai que cette copie soit diffusée sur votre Quotidien pour que la réalité soit mise au jour et que ma dignité soit rétablie, surtout que votre Quotidien vient de répéter cette calomnie dans son édition du 17/12/2015, se basant sur l’information de la cellule de communication de la wilaya, en persévérant délibérément et arbitrairement à citer mon nom.
Espérant que ma doléance soit prise en considération, veuillez agréer, monsieur, l’expression de mes meilleures salutations.
Pièces jointes :
Photocopie de ma Carte Nationale d’Identité.
Certificats médicaux de congé de maladie du 29/08/2015 et de la reprise de travail du 30/09/2015, délivrés par la Clinique Publique d’Ophtalmologique Hamou Boutlélis (ex. Coniaud) d’Oran.
Copie de la requête transmise au wali le 21/12/2015.
 
                                                        L’Intéressé
                                               LATROCHE SIFOU ISLAM
 

Réflexion
Samedi 2 Janvier 2016 - 18:29
Lu 851 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+