REFLEXION

Délits de vol, agression et prostitution : Plus de 200 femmes se sont reconverties à la criminalité en 2009

Pour l’année 2009 seulement, il a été enregistré plus de 200 délits commis par les femmes, à savoir : actes de vols, agressions à l’arme blanche, ou pire encore pour s’adonner à d’autres vices, bravant toute morale ou éthique pour la protection de la société de ses maux.



Délits  de vol, agression et prostitution : Plus de 200 femmes se sont reconverties à la criminalité en 2009
La société algérienne se transforme et la femme aussi, développement oblige. Le foyer décidément n’aspire plus aucun engouement. La mission noble de cette gent féminine a été abandonnée au détriment de la famille et la notabilité pour exceller dans le matérialisme et autres plaisirs de la vie

Les statistiques sont effarantes, plus de 200 femmes se sont reconverties dans le banditisme et le crime organisé, pour aboutir au stade indécent de vénalité charnelle. Ce comportement agressif de la gent féminine commence à devenir un phénomène angoissant, et pour l’année 2009 seulement, il a été enregistré plus de 200 délits commis par les femmes, à savoir : actes de vols, agressions à l’arme blanche, ou pire encore pour s’adonner à d’autres vices, bravant toute morale ou éthique pour la protection de la société de ses maux. D’autres sources récentes confirment que plus de 100 femmes ont été arrêtées pour divers délits allant de l’utilisation des armes blanches dans les agressions, aux vols de voitures à la prostitution pour toucher tout le pays, sans qu’aucune wilaya ne soit épargnée. Avec ces chiffres, il y’a de quoi tirer la sonnette d’alarme, car on n’est qu’au cinquième mois de l’année, et il faut s’attendre à ce que le nombre soit encore plus élevé. Ce constat amère confirme les analyses fondées émises par les services spécialisés de la gendarmerie nationale qui confirment que la femme algérienne a épousé le monde de la délinquance, du banditisme dans toute sa dimension pour devenir plus professionnelle, notamment ces dernières années, et ce depuis 2001.

Parmi les affaires les plus surprenantes qui ont eu à être traitées par les services de sécurité, il a été enregistré l’inculpation de 30 femmes parmi elles une policière pour avoir transformé un restaurant en un lieu de débauche, pour la pratique d’actes illicites qui mènent à la débauche et à la prostitution et ce en plein centre de la capitale durant le mois passé.

la_une.jpg LA UNE.jpg  (123.32 Ko)


Réflexion
Lundi 18 Mai 2009 - 08:00
Lu 1108 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+