REFLEXION

Découverte du cadavre d’un quinquagénaire à la Rue Tlemcen



Le corps sans vie d’un quinquagénaire de 57 ans, répondant aux initiales de Gh.A., a été retrouvé, dans la matinée d’hier, dans un état très avancé de décomposition, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile. Il s’agit d’un homme, originaire de la wilaya de Tissemsilt, qui travaillait en tant que gardien dans un appartement appartenant à une femme, dans un immeuble situé au niveau du 48, rue de Tlemcen, à proximité du centre-ville d’Oran. L’alerte a été donnée par un  voisin qui est sorti de sa maison, et a senti une très mauvaise odeur d’un corps en état de décomposition. Il suivra son flair avant de découvrir qu’elle se dégageait de l’appartement en question. Il avertira, sur le champ, les services de la police secours, qui contacteront, à leur tour, les éléments de la 1ère sûreté urbaine. Arrivés sur les lieux de la macabre découverte, l’officier de cette sûreté urbaine interdira à tout le monde de toucher  le corps. Les tenues bleues contacteront les sapeurs pompiers et le médecin légiste, qui arriveront, quelques minutes plus tard, sur la scène du drame. Les hommes du génie ne pourront que constater le décès du quinquagénaire depuis plusieurs jours, mais le médecin légiste donnera, sur place, son premier constat. Il affirmera qu’il s’agit bel et bien d’un meurtre. La dépouille du malheureux gardien a été acheminée vers la morgue de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre, de l’USTO, et une enquête judiciaire a été ouverte par les services  de police pour essayer de retrouver le ou les auteurs de cet acte inhumain.          

A.Yzidi
Dimanche 27 Mai 2012 - 14:29
Lu 302 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+