REFLEXION

Début d’un feuilleton écrit et réalisé par la CIA

LE DEPART DU DG D’AL JAZEERA



Le départ du Directeur général de la chaîne d’Al Jazeera, n’est que le début d’un feuilleton de plusieurs épisodes, écrit et réalisé par la branche « médias » de la CIA chargée du suivi des médias dans le monde. Ouadah Khanfar n’est pas le seul nom porté sur cette liste, qui comprend des centaines de journalistes et agences de presse privées et même des Blogs et des files électroniques. Cette liste est renouvelée régulièrement depuis 1990 et des copies sont remises à certains Etats connus par leur sympathie avec les Etats-Unis. Les listes sont classifiées selon le degré de dangerosité des journalistes et des médias. La liste noire, la liste rouge et la liste orange. En ce qui concerne Al Jazeera, le nom de l’Egyptien Ahmed Mansour est porté second, après celui de Khanfar. Au troisième position on trouve la journaliste Palestinienne Guevara Al Boudiri. Selon nos sources, des listes similaires ont été remises à des pays tels que la Jordanie, la Libye (CNT), la Mauritanie ou le Maroc. On ne sait pas encore si notre pays est aussi distinataire de ces listes. Quant à Wikileaks, il n’a fait que copier de la CIA en plaçant le dirigeant d’Al Jazeera en tête. Ce dernier n’a pas hésité à dévoiler son prochain projet, créer une chaine indépendante d’information. Donc, il faut s’attendre dans les prochains jours à l’avènement de nouveaux médias et journalistes dans le monde Arabe.

Ibn Khaldoun
Vendredi 23 Septembre 2011 - 23:24
Lu 583 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+