REFLEXION

Débrayage non prévu des pilotes d'Air Algérie

Les pilotes d’Air Algérie, affiliés au syndicat des pilotes de ligne algérien (SPLA), ont débuté, hier matin, une grève non annoncée pour réclamer notamment l’application du régime de travail signé en 2011 entre leur syndicat et la direction de l’entreprise.



Débrayage non prévu des pilotes d'Air Algérie
Le trafic de la compagnie aérienne algérienne est resté à l’arrêt total durant plusieurs heures avant qu’il ne reprenne lorsque le directeur général d’Air Algérie, Salah Boultif, s’est déplacé à l’aéroport Houari Boumedienne. Une cellule de crise a été aussitôt installée pour étudier les revendications des pilotes. Toutes les plateformes de départ tant en Algérie qu’à l’étranger ont arrêté les enregistrements durant les quelques heures qu’a duré la grève pour reprendre depuis 11 heures. La reprise était très difficile car les retards étaient importants tant à l’aéroport international Houari Boumediene que dans tous les aéroports desservis par la compagnie nationale. La direction d’Air Algérie, qui ne veut certainement pas connaître le même embarras que lors de la grève de son personnel navigant commercial en juillet 2011, a tout de suite entrepris des négociations avec le syndicat.

Ismain
Dimanche 19 Mai 2013 - 11:16
Lu 283 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+