REFLEXION

De la RTA à l’ENTV, rien n’a changé



Jusqu’à quand la télévision algérienne demeure t-elle dans cet état archaïque ? Aucune programmation sérieuse, aucun sens de professionnalisme dans le choix des programmes, aucune émission de débat digne du nom, notamment les débats contradictoires et non pas unilatéraux. C’est à se demander qu’elle est l’audience nationale de l’Orpheline, par rapport aux chaines satellitaires occidentales ou arabes. Les spécialistes ne donnent pas plus de 5% d’audience. Ce taux concerne évidemment les zones rurales et ceux qui ne sont pas ‘’parabolés’’. Avec une telle audience, la télévision algérienne ne verra jamais le jour, elle restera à la traine même par rapport aux chaines publiques des pays voisins, qui sont loin devant en matière de l’audiovisuel. Il n’y a qu’à voir comment le JT de 20 heures est présenté... ! Le présentateur ou la présentatrice, tel un élève qui récite une récitation devant son maître d’école.

Réflexion
Lundi 30 Mai 2011 - 12:00
Lu 588 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+