REFLEXION

De l'eau minérale sans saveur !

FOISONNEMENT D'UNE MULTITUDE DE MARQUES D'EAU MINERALE

Des dizaines de marques d'eau minérale ne cessent d'envahir les magasins d'alimentation générale et les marchés publics, mais malheureusement la qualité de cette dernière laisse beaucoup à désirer. Elle ne cesse d’être dénoncée par certains consommateurs qui déplorent son gout douteux, et se font berner d'une marque à une autre, à la quête d'une eau de bonne qualité pour étancher la soif en ce Ramadhan si caniculaire!



De l'eau minérale sans saveur !
Depuis une décennie, le commerce de l'eau minérale ne cesse de connaitre la venue de nouvelles marques d'eau minérale sur le marché, et le consommateur n'a que l'embarras du choix de la bouteille de son eau préférée. Malheureusement, ce commerce n'a pu être épargné par la présence de certains producteurs alléchés par le gain facile de mettre en vente des bouteilles d'eau minérale sans la moindre saveur. A part quelques marques fort connues et existantes depuis des années à travers le commerce, le reste de la variété des eaux minérales ayant envahi le marché semble ne point répondre aux caractéristiques et aux normes de la véritable eau minérale. De nouvelles étiquettes  envahissent les étagères des magasins et tentent de se frayer une place dans les habitudes de consommation de l'eau minérale, devenue "incontournable" et d'une nécessité absolue  en ces périodes caniculaires et surtout en face d'une eau potable si répugnante de par son gout si décrié par les ménages mostaganémois dont certains ne l'utilisent que pour les travaux ménagers. L'eau potable desservie par le M.A.O et l'unité de dessalement  ne se boit plus par certains ménages de la ville, qui préfèrent recourir à la consommation de l'eau minérale, mais, souvent, certaines nouvelles marques de prétendues eaux minérales ne parviennent plus à dissuader les consommateurs d'avoir pris une eau de bonne qualité. Offrant un gout bizarre, certaines bouteilles d'eau minérale présentées sous de nouveaux emballages  ne font que duper les clients attirés par la nouveauté, et nuisent en plus à la santé. Des citoyens nous ont déclaré que certaines bouteilles d'eau minérale ne portent que le nom de la marque, attribué à une source presque inconnue, alors que d'autres ne comportent que des dessins. Il est temps que le contrôle bactériologique et physico-chimique de ces prétendues eaux minérales, s'engage le plus vite possible par les services de la santé, engagés dans la lutte contre les maladies hydriques et les intoxications alimentaires dues à la consommation d'une eau qui reste, pour le moment fort douteuse et susceptible de nuire à la santé des citoyens, en quête d'une bonne eau pour étancher la soif d'un long jour de carême.

L.Ammar
Lundi 23 Juillet 2012 - 00:10
Lu 945 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par jamal le 23/07/2012 22:43
j'ai gouté à toutes les eaux dites minérales en Algérie ! les seules qui sont vraies ! je suis spécialistes en hydrologie et j'ai fiat certaines analyses en France au Labo où je travaille ! les seules qui sont minérales sont : Saida et Mouzaïa et Ifri (mais pas complètement) ! les autres sont FAUSSES !

Par exemple l'eau de Sidi El Kebir est fausse, elle est issue d'un forage du sud algérien mais elle est présentée comme provenant de la région de Blida ! e qui est totalememt FAUX !

l'eau de Misseghin est une eau qui n'est pas minérale ! j'ai encore ces analyses ! et je suis sûr de ce que je dis !

Dommage que le faux est devenu une vertu en Algérie pour tromper le consommateur algérien qui devrait mettre en place des associations de consommateurs un peu partout pour vérifier tout ce qu'ils consomment et se protéger de certains bandits !



2.Posté par salim le 23/07/2012 23:43
Tous nous avons remarqué cs anomalies, mais ou sont ceux qui sont censés contrôler. On ne les vois pas dehors faire leur travail. Et de temps en temps ds responsables laissent entendre qu'il y a des contrôles, j'en doute vu l'anarchie qui règne et à tendance d'aller de plus en plus pire. Ce qui laisse supposer que ces voleurs ont trouvé le champ libre, face à eux il n'y a que les consommateurs à plumer à voler.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+