REFLEXION

De fausses entreprises privées s’accaparent de 3000 milliards de cts



Agissant  suite à des informations faisant état d’une activité douteuse de trois entreprises privées spécialisées dans l’importation à l’aide de plusieurs faux registres de commerce portant le même nom, l’Inspection générale des finances a ouvert une enquête sur les crédits obtenus par ces trois entreprises privées. Grâce à une enquête approfondie, les services concernés sont parvenus à découvrir que les trois sociétés exerçaient l’importation des matières premières depuis 10 ans. La première aurait obtenu un prêt de 1 500 milliards de centimes de deux banques publiques, la deuxième spécialisée dans l’importation de la matière première utilisée dans la fabrication des produits en plastique en a bénéficié d’un crédit de1 200 milliards de centimes: 500 milliards d’une banque française activant en Algérie, 450 milliards du Crédit Populaire d’Algérie (CPA) et 250 milliards de la Banque de l’Agriculture et du Développement Rural (BADR). Quant à la troisième, elle a bénéficié d’un prêt de 1 000 milliards d’une banque publique.           

Riad
Dimanche 4 Janvier 2015 - 17:07
Lu 380 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+