REFLEXION

Dans un message aux journalistes, Bouteflika promet des changements



Dans un message aux journalistes, Bouteflika promet des changements

A la veille de la célébration, dimanche 3 mai, de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le président Abdelaziz Bouteflika promet de réviser la loi sur l'information.





 Dans un message adressé, samedi, à l'ensemble de la famille de la presse, le premier du genre depuis sa première élection en 1999, il a reconnu que ce texte doit « être adapté aux nouvelles donnes, à la lumière des expériences vécues par l'Algérie, de manière à conforter la liberté de presse selon des critères professionnels et la logique du marché ».

M. Bouteflika s'est également engagé à revoir les dispositions juridiques qui régissent la profession en interpellant « le gouvernement et les parties concernées » en vue de procéder à un « examen approfondi » à même d'inciter la presse à davantage de professionnalisme. 

« Je voudrais saisir cette opportunité pour assurer la corporation que la liberté de la presse représente un socle solide dans notre projet démocratique et qu'elle aura tout notre respect et tout notre soutien. L'Etat s'emploiera à faciliter l'exercice et la promotion de la profession pour améliorer l'action des différents organes de presse écrite et audiovisuelle », a souligné le président Bouteflika.  

Dans son message, le chef de l'Etat évoque aussi le principal défi de la corporation journalistique algérienne : celui de l'objectivité dans le traitement de l'ensemble des questions pour garantir sa crédibilité. De même que le professionnalisme qui va lui garantir le respect et la continuité, selon M. Bouteflika.

M. Bouteflika a saisi l'occasion de ce message pour s'incliner à la mémoire des martyrs et des victimes de la profession qui « ont sacrifié leur vie durant la révolution pour concrétiser l'idéal de liberté dans le pays ». De même qu'à la mémoire de ceux qui « ont payé de leur sang, durant les années difficiles qu'a connues l'Algérie, convaincus qu'ils étaient du droit de dire haut et fort la parole libre et responsable ».



. .
Dimanche 3 Mai 2009 - 01:22
Lu 481 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+