REFLEXION

Daewoo vole au secours de Sonelgaz

LE SUD-COREEN DAEWOO CONSTRUIRA UNE CENTRALE ELECTRIQUE GEANTE A BOUMERDES



Le groupe sud coréen Daewoo E&C a obtenu la réalisation d’une centrale géante de production d'énergie électrique en cycle combiné à Ras Djinet, dans la wilaya de Boumerdès d'une puissance de 1 200 MW pour plus de 753 millions d’euros, a indiqué ce lundi 13 août la Compagnie de l’engineering de l’électricité et du gaz (CEEG). Le groupe sud coréen est chargé de la « conception, l'ingénierie, la fabrication des matériels, l'acquisition des équipements et matériaux, la supervision des travaux de génie civil, les travaux de montage, l'installation, les essais, la mise en service des groupes, les garanties et la formation du personnel du client », selon la CEEG, filiale du groupe Sonelgaz. Le délai de réalisation est fixé à 40 mois. « C’est une extension de la centrale actuelle à turbine vapeur d’une puissance de 650 MW », explique un haut responsable de Sonelgaz. Le marché a été attribué provisoirement à Daewoo E&C sur la base d’une offre financière constituée d’une partie en dinars de 13 003 847 459 DA, d’une partie en euros de 328 465 094 euros et d’une partie en dollars de 361 375 411 dollars US, selon la CEEG.L’extension de la centrale électrique de Ras Djinet fait partie du projet de Sonelgaz de renforcer ses capacités de production d’électricité de 12 000 MW d’ici à 2016. Les pouvoirs publics ont décidé d’allouer une enveloppe de 2 000 milliards de dinars (environ 20 milliards d’euros) pour renforcer le parc national de production d’électricité en apportant une capacité additionnelle de 12 000 MW à l’horizon 2016, annonçait dimanche le ministre de l’Énergie et des Mines, Youcef Yousfi.« L’extension de la centrale de Ras Djinet va coûter 40 % moins cher que celles de Koudiat Draouch et de Terga. À l’époque de l’attribution de ces deux centrales, il y avait beaucoup de tensions sur les centrales de production. La demande était très importante sur la réalisation de centrales électriques », explique un haut responsable de Sonelgaz. Le groupe public a également décidé d’ouvrir l’appel d’offres pour Ras Djinet « aux sociétés spécialisées dans l’assemblage et pas uniquement aux constructeurs de turbines à gaz comme c’était le cas pour Terga et Koudiat Draouch ». « Cette fois, l’appel d’offres pour Ras Djinet a été divisé en lots pour permettre aux entreprises algériennes de participer à la réalisation », ajoute le même responsable. D’une puissance de 1 200 MW, la centrale de Terga, dans la wilaya de Aïn Temouchent, avait été confiée en 2008 au groupe français Alstom pour 1,35 milliard d’euros. Celle de Koudiat Draouch, dans la wilaya d’El Tarf, d’une même capacité, avait été attribuée la même année à l’américain General Electric pour 1.47 milliard d'euros.                  

Ismain
Mercredi 15 Août 2012 - 01:47
Lu 673 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par kako le 15/08/2012 06:27
Les coupables au sein de la D.D sonelgaz de Bejaia
Le temps est venu pour dénoncer la personne qui a mis notre
entreprise en otage et qui la vraiment transformée à une vache à traire. Nous refusons d’êtres généralisés par ces Scandales citées a chaque fois par les medias et répéter pas tous les citoyens comme des corrompus , car la sonelgaz de Bejaia porte une charge historique particulière et regorge de potentialité dynamique et magnifique avec de valeureux hommes comme messieurs : Amari , Hamaili , kria, Messaouden, Saigh , Meklat et la liste et très longue pour citer d’autres , sans oublier que la plupart du personnel sont éduqués et des fils de très bonnes familles et bien sur les agents d’exploitation et du commercial qui sont des vrais combattants , pour cela nous n’accepterons pas que :
Quelqu’un jette des pierres sur Un arbre fruitier d'ou notre entreprise est une prestigieuse institution tous ce merveilleux personnel ont contribues avec efficacité et compétence a l’amélioration d’une manière constante a la performance et la créativité afin que la hache de guerre existante soit entièrement
enterrée, suite au calvaire vécu de notre part a cause d’une gestion machiavélique et les deux poids deux mesures instaurés entres les différents catégories, nos abonnés ont vraiment souffert de notre comportements indignes durant la période 2004 jusqu'à 2009.
Nous sommes devenus des indésirables ; pour cela qu’ils ne payent pas leurs Factures et à chaque émeute nos agences subissent des saccagements, à leurs yeux nous sommes leurs ennemis pour eux si la seule solution pour se venger, Tous cela à cause d’un individu sans âme ni loi un (ex) directeur de la distribution période 2004 jusqu'à la fin 2009, avec une certaines complicité. Ce diable a pratique une discrimination et des menaces a l’encontre des travailleurs il a vraiment réussi à mettre la D.D de Bejaia en faillite, ruiner tous ce que ces prédécesseurs ont construits depuis 1969, ce monsieur par respect, a brisé les carrières professionnelles du personnel par son abus de pouvoir a tous ce qui s’ oppose a sa démarche mafieuse (surfacturation, escroquerie …etc.) ci-joint une petite preuve typique. Fin 2009 on se retrouvait au fond du puit entrain de creuser pour mieux en vaser ; la réputation et l’image ont disparues
En 2010 un nouveau directeur est installé en l’occurrence Mr Ghoul pour une période provisoire ensuite il a bénéficié d’une promotion au poste supérieur, d’après les dires c’est un grand monsieur.
En 2011 un autre directeur de la distribution en l’occurrence Mr BOUCHAREB est installé dans des conditions très difficiles, personnellement si j’ai été à sa place je refuserai ce poste pour tous l’or du monde a savoir :

-Un nombre incalculable d’anomalies.
- Presque tous le personnel en état de choque.
- Les abonnés ne reconnaissent plus la valeur de la sonelgaz.
- Les créances impayées ont atteint le sommet.
- Une anarchie qui reste à désirer.
- Une semaine après son installation presque toutes les agences sont brulées.
- La D.D sonelgaz est indésirable et ingérable.
- La population de Bejaia est très exigeante à chaque fois si la fermeture des routes.
Tout le monde parlent que monsieur BOUCHAREB ne supportera jamais la pression et surtout l’anarchie qui régnait, vu son expérience vécue comme un homme de terrain et un très bon communicateur issu d’une tres bonne famille a réussi à redresser la situation.
Nos abonnés de Bejaia, KHerrata, Amizour, sidi aich, Seddouk et la nouvelle agence de Tazmalt peuvent témoignés du travail de professionnalisme instauré sur ces agences à part Akbou, le maillot noir
Notre confidence : Nos agences ne seront plus la cible des émeutiers, elles seront toujours protégées par nos abonnés car ils reconnaissent qu’il y’avait un tres grand changement dans le bon sens vu le grand retard cause par L’ex directeur, (un retard de 10 ans ) même sont convaincus qu'ils doivent s’acquitter de leurs redevances et tout cet honneur il revient à cet Homme respectable et intègre qui est Monsieur Bouchareb.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+