REFLEXION

DUREE LEGALE DE TRAVAIL : Des mesures contre les taxis et bus qui ne se conforment pas



Le directeur du Centre national de prévention et de sécurité routière,  M. Ahmed Naït El Hocine a annoncé la prochaine introduction de mesures répressives à l’encontre des conducteurs de véhicules de transport de voyageurs et de marchandises ne se conformant pas à la durée légale de travail et dont l’état de somnolence est, relève-t-il, à l’origine de sanglants accidents. Comparativement aux années précédentes, où le nombre des tués provoqués à la suite des accidents de la route se chiffrait globalement à 4.000, l’année 2016 aura été moins sanglante, a-t-il indiqué. M. Ahmed Naït El Hocine fait part d’un net fléchissement du nombre des sinistres routiers et de celui des victimes qu’ils continuent à provoquer.  Durant les 11 mois de l’année 2016, indique-t-il, il a été constaté 27.168 accidents de la circulation (- 17,48%) se soldant par la mort de 3.718 personnes (549 vies épargnées) et 41.544 blessés, soit 10.903 de moins que ceux observés habituellement au cours des cinq dernières années, dont il impute la responsabilité, pour une large part, à des conducteurs de moins de 29 ans d'âge.  L’intervenant déclare souhaiter de meilleurs résultats des suites des nouvelles mesures coercitives appelées à être introduites à l’égard des personnes contrevenant aux règles de conduite  notamment, précise-t-il, à travers une révision, à la hausse, du montant des amendes pour des infractions « génératrices d’accidents ».                     

Salim
Lundi 2 Janvier 2017 - 20:10
Lu 213 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-10-2017.pdf
8.41 Mo - 16/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+