REFLEXION

DSP DE LA WILAYA D’ORAN : Des mises en garde contre la consommation de l’eau des citernes mobiles

Les problèmes liés à la sécurité alimentaire augmentent dès l’arrivée de la saison d’été et les hausses de température, où la personne est exposée au risque de diverses maladies, en particulier celles qui sont liées à l’alimentation. Cette période de l'année est considérée comme une véritable source de problèmes de santé, en raison de la hausse des températures et le taux d’humidité très élevé, comme la diarrhée, la déshydratation et la gastro-entérite ainsi que les allergies et les maladies de conjonctivite, maladies de la peau, y compris la gale, et la peste, ceci, en plus des maladies respiratoires que les médecins spécialistes au niveau des hôpitaux, l’ont imputées au fait de circuler entre l'air chaud et froid.



Alors que pour ce qui est des maladies de la peau, elles se produisent à la suite de l'exposition de l'individu aux rayons du soleil, qui conduisent souvent à des brûlures de premier et second degré. Alors que les maladies liées aux intoxications alimentaires occupent chaque année le premier rang, vu que les citoyens pendant l'été, souvent consomment des repas hors de leur domicile, et en raison de l'absence d'un contrôle strict de ce qu'ils consomment. Certains d'entre eux s’exposent à certaines maladies qui sont parfois fatales et meurtrières. Dans le même cadre, le chef de la prévention au niveau de la Direction de la santé et de la population de la wilaya d'Oran, le Dr Dhalib Larbi,  a indiqué qu’à ce jour, aucun empoisonnement ou  propagation de maladies transmissibles n’ont été signalés, tout en précisant dans le même contexte que les intoxications alimentaires posent un grand problème pour la personne affectée qui ne peut pas avoir le temps de se rendre à l'hôpital parce que les bactéries dans le corps évoluent rapidement, et la situation devient encore compliquée pour une femme enceinte, un enfant ou une personne âgée, ce qui pourrait parfois conduire à la mort. Ce responsable a indiqué que les signes et symptômes de l'intoxication alimentaire apparaissent quelques heures après avoir consommé des aliments contaminés ou apparaissent quelques jours après, alors que la maladie causée par une intoxication alimentaire peut durer d'un jour à dix jours. Dans le même contexte, le Dr Dhalib Larbi a souligné que durant cette période les citoyens doivent  éviter de manger dans les restaurants dont l'hygiène n’est pas garantie et d'éviter la consommation de denrées périssables telles que les aliments préparés avec de la « mayonnaise », et ceux qui sont à base d’œufs, en plus, il faut être prudent pour ce qui est de la consommation du poisson, sans compter la nécessité de se laver les mains de temps en temps, et d'éviter de boire de l’eau des citernes mobiles notamment celles où la source d’approvisionnement est méconnue. La même source a  également conseillé de la nécessité de bien conserver les aliments à des températures de  refroidissement adaptées, le porte-parole a ajouté qu’il est impératif de limiter la consommation d'aliments gras et les repas à préparation rapide et les remplacer par des légumes, des fruits frais, sachant que certains fruits sont d'une grande importance en été, comme les baies, qui contribuent  à réduire la diarrhée causée par des maladies d'été, de même pour la pastèque qui contient une proportion élevée d’eau. Il a également été souligné la nécessité de consommer les jus de fruits et de ne pas boire des boissons gazeuses, car elles contiennent un taux important de sucre qui provoque la soif et nuit au système digestif. Il est aussi du devoir des instances de tutelle, d’organiser des campagnes de contrôle des commerces de vente de nourriture, notamment ceux de restauration  rapide et la même chose pour la Direction de la Santé et de la Population, qui devrait organiser des campagnes de sensibilisation, en particulier sur les plages, pour informer les citoyens et les sensibiliser sur les dangers de l'intoxication alimentaire.     

Touffik
Samedi 15 Août 2015 - 17:18
Lu 477 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+