REFLEXION

DRAME ECOLOGIQUE : Des perdrix perdent la vue à Mascara



La violente vague de froid qui a sévi  mardi passé  dans toute la région de Béni Chougrane a laissé des stigmates et a causé des dégâts matériels importants  en particulier sur les cultures  maraichères et sur l’arboriculture,  mais ce qui parait quelque peu insolite, c’est le phénomène de la perte de la vue chez une partie de la faune de la localité de Benian, à quelques kilomètres de Mascara, une région très boisée où vit une variété  de cailles, de perdrix et de tourtereaux  mais tout aussi étrange que cela puisse paraitre, ces oiseaux de proie ont subi de très grands dommages visuels découlant, a-t-on appris, des effets de la vague qui  a prévalu la semaine dernière au point que les cailles aveuglées par les grêles, après avoir perdu la vue étaient devenues des proies très faciles à dénicher pour les chasseurs de la région que les animaux prédataires. Un phénomène qui interpelle les scientifiques et  spécialistes  et les ornithologues à se pencher sur la situation. On apprend de source bien informée que la direction des forêts a dépêché ces éléments pour enquêter sur le phénomène. Les habitants de la localité disent que c’est une première dans la région et pourtant Bénian est connue par son froid.            

B.Boufaden
Lundi 16 Septembre 2013 - 11:28
Lu 83 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+