REFLEXION

DOUAR TAHADHRIT A KHEMISTI - TISSEMSILT: L’APC VEND DE L’EAU AUX CITOYENS

Une petite virée à douar TAHADHRIT administrativement relié à la commune de KHEMISTI dans la wilaya de TISSEMSILT nous a révélé un fait des plus assaillant, du moment qu’il reste encore des personnes irresponsables et inhumains qui profitent des situations pour se faire de l’argent aux dépends des pauvres



DOUAR TAHADHRIT A KHEMISTI - TISSEMSILT: L’APC VEND DE L’EAU AUX CITOYENS
Une petite virée à douar TAHADHRIT administrativement relié à la commune de KHEMISTI dans la wilaya de TISSEMSILT nous a révélé un fait des plus assaillant, du moment qu’il reste encore des personnes irresponsables et inhumains qui profitent des situations pour se faire de l’argent aux dépends des pauvres.
En effet, une trentaine de familles qui habitent le douar ne sait plus à quel responsable s’adresser ni encore de quelle manière solutionner le problème de la rareté de l’eau potable et de la situation anormale qui persiste depuis longtemps concernant la distribution de l’eau dans ce douar, les habitants nous ont déclaré que l’APC de Khemisti s’est chargée de ramener l’eau au douar par des citernes, mais à l’arrivé, les citoyens doivent débourser de l’argent pour pouvoir profiter de cette eau, ils confirment qu’une citerne de camion se vend à (1500) dinars alors que celle ramenée par un tracteur se vend à (600) dinars , cette situation nous confirme t-on, dure depuis longtemps et le pauvre citoyen s’est retrouvé obligé de faire avec, faute de quoi il devra se débrouiller par ces propres moyens pour aller chercher de l’eau, cette situation qui sort de l’ordinaire a poussé ces citoyens à se poser mille et une questions sur sa légalité, et sur le rôle des responsables de l’APC dans des circonstances pareilles, mais le plus important à soulever dans cette histoire reste le fait que ces colporteurs font ce travail depuis longtemps ce qui nous pousse à nous interroger sur cette pratique qui est illégale aux yeux de la loi. Aussi est ce que cette distribution d’eau que le citoyen doit payer, est elle conforme, es responsables de l’APC sont ils au courant, ou agissent t-ils de leur propre chef ? dans les deux cas, la responsabilité directe incombe aux autorités de la commune et que seule une sanction pour ces personnes sans scrupule pourrait mettre fin à cette situation.

A.OULD EL HADRI
Mercredi 1 Avril 2009 - 02:44
Lu 816 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+