REFLEXION

DOUAR KESSESSRA - SOUR : A quand l’eau, l’électricité et le FONAL



Le douar Kessessra  qui se trouve à 6 km du chef-lieu de la commune de Sour est une grande agglomération peuplée de plus de 100 familles qui vivent depuis des décennies l’énigme du triangle de la misère : pas d’eau, pas d’électricité et pas de logements ruraux (FONAL). Les familles dont la plupart sont des agriculteurs s’interrogent sur leur devenir. Quand l’eau coulera-t-elle dans des robinets, l’électricité pour illuminer les foyers et les enfants pour vivre dans des constructions en dur. Ces citoyens vivent l’amertume d’une marginalisation totale. Les promesses s’entassent, la concrétisation n’est qu’un rêve qui se dessine à l’horizon de l’oubli, Le manque d’eau oblige ces habitants à se déplacer  à plus de 3 km pour pouvoir remplir leurs jerricanes  quant à l’électricité, c’est un vrai casse-tête  et un danger qui fait leur quotidien, vu le branchement illicite des fils électriques branchés par les voisins d’une manière anarchique pour bénéficier de l’énergie électrique. Le problème du logement qui revient toujours envenimer les discussions en raison de l’élargissement de ces familles. Il est à signaler que le Fonal handicape la réalisation de tout un rêve car aucune aide n’a été accordée depuis plusieurs années. « Nous vivons entassés comme des moutons dans des maisons qui ne peuvent plus nous contenir » crie cet habitant. Contacté par nos soins, le président de l’APC de Sour a bien voulu donner des clarifications précises et nécessaires quant à la situation que vivent les habitants du Douar Kessessra, Concernant  l’eau, le premier responsable de l’APC de Sour a assuré  que le douar est prévu  dans l’actuel programme de développement de la commune d’un branchement  de ce  besoin vital et il se dit très conscient des difficultés que rencontrent les habitants de Kessessra, Une promesse a été faite pour que des efforts soient consentis afin de prendre en charge ce problème qui est  impératif et ne doit connaitre aucune entrave. Pour l’électricité le Maire regrette que ces citoyens inconscients du danger aient  recours à de tels branchements illégaux qui peuvent aboutir à de graves conséquences. A cet effet, les services de la SONALGAZ sont seuls habilités à régler ce problème et ils seront de nouveau sollicités. Le problème du FONAL présente lui aussi une confusion, car le président de l’APC de Sour précise que la commune a bénéficié de 120 constructions  FONAL sur 3000 demandes déposées au niveau de nos services. Nous essayerons par le biais du système de la construction des lots groupés, satisfaire progressivement les demandeurs par ordre de priorité selon la situation particulière de chaquefamille.                            

Hadjoudj
Samedi 5 Octobre 2013 - 10:49
Lu 136 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+