REFLEXION

DOUAR BOURAHLA (HASSI MAMECHE) : Des pistes embourbées et impraticables



Les habitants du douar Bourahla, qui relève territorialement de la commune de Hassi Mamèche, se plaignent énormément de l'état des pistes du bourg qui sont devenues impraticables  en cet hiver. Les eaux de pluie les ont transformées en de véritables bourbiers où toute circulation piétonnière est quasi impossible, et nécessite malheureusement le port de bottes longues et en plastique. Quant au déplacement en voiture,  il est utile de signaler qu’aucun  conducteur n'ose s'aventurer de peur de s’embourber  dans ces flaques visqueuses de boue du douar.  La situation ci-dessus énumérée ne s’améliorera  qu'au printemps selon les déclarations de l'un des citoyens, M.B.C, qui tentait vainement de procéder à l’évacuation d’une eau stagnante formant une mare, lui fermant  l’accès à son domicile. Face à ces désagréments provoqués  par le climat engendrant cet état de fait, et une lutte quotidienne pour pouvoir dégager  la boue qui inonde la totalité des pistes d’accès  au douar, les citoyens interpellent l'A.P.C pour l’aménagement de ruelles afin qu'ils puissent circuler librement et sans trop de peine. Un appel est lancé aussi  aux services de nettoiement, pour dégager les eaux stagnantes qui se forment  devant certaines maisons dès les premières gouttes de pluie.

L.AMMAR
Mercredi 29 Janvier 2014 - 17:15
Lu 437 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+